News from Partners

Pour limiter le réchauffement climatique, il faudrait, selon le GIEC, diminuer les émissions de dioxyde de carbone d’environ 20 % d’ici à 2030 et les annuler totalement au plus tard dans la 2e moitié du 21ème siècle. Autrement dit, en 2050, toute utilisation de carburants fossiles devrait être compensée par une captation de CO2 dans l’atmosphère. Mais comment parvenir à mettre en marche cette transition vers une société basse émission ? Le projet européen SUNRISE, dont l’UCLouvain est l’un des 20 partenaires (et seule université belge, avec la participation de Gian-Marco Rignanese, professeur UCLouvain et porte-parole belge du projet SUNRISE), vise à répondre à cet enjeu.

Lisez l’article complet sur l’UCLouvain